Aline, fable pleine de sincérité inspirée de la vie de Céline Dion [Critique] - JAGGS
Aline, fable pleine de sincérité inspirée de la vie de Céline Dion [Critique]

Aline, fable pleine de sincérité inspirée de la vie de Céline Dion [Critique]

Humour, amour et fan fiction.
Temps de lecture : 3 minutes

LA NOTE DE LA JAGGS TEAM :

GLOBALE

4/5

COSTUMES

4/5

Nous avons eu la chance de voir Céline Aline lors de la cérémonie de clôture du Festival du Film Historique de Waterloo

Nous nous attendions à un pastiche gentillet. Nous nous sommes trompés. 

Aline s’avère une fable plus subtile qu’il n’y paraît, une vraie fan fiction signée par la talentueuse Valérie Lemercier et ponctuée de beaucoup d’humour et d’énormément d’amour. 

Une partition hors du commun pour une femme ordinaire

Derrière ses airs de parodie affichés par la bande-annonce, Aline est une déclaration d’amour, de respect et de tendresse pour Céline Dion, signée Valérie Lemercier. 

On l’avoue, les premières minutes du film nous on fait (très) peur : d’emblée, un deepfake assez ridicule de Lemercier en jeune Aline, voire dérangeant, plonge le spectateur dans un no man’s land, entre malaise et curiosité.  

Mais cette “fausse note” assumée laisse très rapidement place à une histoire rythmée et forte en émotions qui vous embarque dans un conte moderne à l’humour effiace, soutirant le meilleur de la dérision québécoise et de la drôlerie française. 

On vous prévient, vous allez rigoler. Et sans doute verser une petite larme aussi. Sans jamais tomber dans un semblant de pathos, Aline s’affirme comme une partition juste et pleine de bons sentiments.  

L’autre force de Aline c’est également de ne pas se vouloir une copie conforme de la vie de Céline. Ni dans l’exactitude de sa bio, ni dans sa voix. Une sorte d’univers parallèle, un vrai-faux biopic qui se détache de la réalité pour mieux lui faire écho. 

Un vrai-faux biopic qui va vous casser la voix, sans jamais se moquer !

Si Valérie Lemercier prône une certaine distanciation par rapport à la vraie vie de Céline Dion, force est de constater que cette “réalité alternative” est tout de même très réaliste…

Dans Première, la réalisatrice précise : “J’ai tout lu, tout vu sur elle pendant des mois pour nourrir l’histoire. Aline est un film au « parfum de Céline Dion » comme j’ai coutume de le dire. J’ai prévenu d’entrée mes collaborateurs que je voulais qu’on aime le personnage. Tout ce qui ne ressemblait pas à Céline Dion ou qu’elle n’aurait pas fait, je ne le conservais pas. C’est une vision à la fois fidèle et fantasmée.”

Mais attention, Aline n’est ni une comédie musicale, ni un biopic au sens propre du terme. On se rapproche davantage d’un conte sur la vie de couple, et plus particulièrement de la vie de maman, au travers du prisme du travail et du star system en particulier.

Quoi qu’il en soit, la sensibilité et la tendresse qui en ressortent ne vous laisseront pas indifférents. Et Valérie Lemercie n’est clairement pas là pour se moquer comme elle le précise : “J’ai jamais voulu me moquer. Durant toute la préparation c’était mon mot d’ordre, de ne jamais la trahir. C’est un hommage. D’autres l’ont fait, sans être forcément drôles d’ailleurs. Pour moi non, ce n’était pas ça qu’il fallait faire. Aucune chose, pour moi, ne doit la blesser.”

Pari réussi. 

Des décors et des costumes à la hauteur de Céline

On pourrait prendre le temps d’analyser les costumes business de Guy-Claude (Sylvain Marcel), mais les véritables stars de Aline, point de vue vestimentaire, ce sont évidemment les tenues grandiloquentes de la chanteuse.

À la hauteur de la garde-robe sans complexe de Céline Dion, les costumes de scène d’Aline sont un personnage à part entière. Témoins de ses humeurs, de ses intentions, de ses extravagances, ils reflètent toujours sa personnalité

Un réflexe que vous devez toujours avoir : portez des vêtements qui vous ressemblent !

Aline en clôture du WaHFF… en présence de la voix d'Aline !

Point d’orgue du Festival du Film Historique de Waterloo, la cérémonie de clôture a choisi de mettre à l’honneur Aline. Un choix qui peut paraître hors du commun… et pourtant, Céline Dion fait clairement partie de l’histoire moderne

Même si vous n’êtes pas un fan absolu, que vous le vouliez ou non, vous avez déjà suivi tout ou partie de sa vie. Que ce soit d’un point de vie professionnel ou privé. 

Au-delà des Clions décernés à de très bons films, dont Hotel Coppelia et Great Freedom, le film a donc été présenté en avant-première… et en présence de Victoria Sio, la voix – impressionnante – de Aline dans le long métrage !

Une présence qui nous a de surcroit honoré d’une reprise a capela de “Je sais pas”. 

Aline au cinéma dès le 10 novembre

Aline sort dans les salles obscures ce 10 novembre. Et on lui souhaite un beau parcours, il le mérite !

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le !

Envie de lire plus d'articles ?

E-SHOP

Recevez les derniers articles du JAGGS Mag !
Les meilleurs articles du JAGGS Mag en exclusivité dans votre boîte mail.

Notre site utilise des cookies, même quand ce n’est pas l’heure du thé, pour vous garantir une expérience des plus agréables sur notre site.

Panier
  • Aucun produit dans le panier.