Bad Boys Ride Or Die : Punchlines et bastons à pleine vitesse [Critique]

(old) buddy movie
Avatar photo
Temps de lecture : 4 minutes
Publié le 4 juin 2024
Sortie de Bad Boys Ride or Die au cinéma Belgique.

LA NOTE DE LA JAGGS TEAM :

GLOBALE

2/5

COSTUMES

1/5

Les 2 flics de Miami sont de retour au cinéma ! 30 ans après le premier volet, Bad Boys Ride or Die recycle les mêmes ingrédients, franchise oblige.

Les belges Adil & Bilall, un autre duo de choc, signent ici un long métrage agité et sans surprises. 

Fusillades, bagarres et répliques percutantes s’enchaînent à toute allure. 

Comme prévu.

Bad Boys 4 : on prend les mêmes et on recommence

Will Smith et Martin Lawrence rempilent pour un 4ᵉ volet des aventures de Mike Lowrey et Marcus Burnett. Derrière la caméra, à la réalisation, on retrouve un autre duo : les belges Adil El Arbi et Bilall Fallah.

Ceux qui se présentent tout simplement comme Adil & Bilall, poursuivent le rêve hollywoodien entamé avec Bad Boys For Life. La série Ms. Marvel et un Batgirl (annulé, malheureusement) ont confirmé leur penchant pour le cinéma d’action.

Et là, nous sommes complètement dans le genre. Si vous aimez les films avec des gentils et des méchants qui s’en prennent plein la tronche parce qu’ils l’ont bien mérité, Ride Or Die ne déçoit pas.

Pas le temps de s’interroger sur les fondements du bien et du mal ou à la crédibilité des situations. Il y a les héros, leurs alliés et les ordures à combattre. L’histoire sert de prétexte à des scènes de bastons et des dialogues bien sentis. Rien de plus, comme on peut s’y attendre, que de l’humour et de l’action.

Les vannes qui ne prennent pas (il y en a quelques-unes quand même) sont rattrapées par l’alchimie du binôme. Sans la complicité et le jeu d’acteurs de Will Smith et Martin Lawrence cette comédie serait beaucoup moins enlevée. En même temps, sans eux, il n’y aurait pas de Bad Boys 4 alors…

Enfin, tout ça pour vous dire qu’au niveau de l’écriture, les échanges entre les 2 flics badass manquent de piment et sentent parfois le réchauffé. Mais c’est une équipe qui fonctionne encore.

Bad Boys 4 avec Will Smith et Martin Lawrence, film d'action.
Will Smith and Martin Lawrence star in Columbia Pictures BAD BOYS: RIDE OR DIE. Photo by: Frank Masi
Will Smith et Martin Lawrence, les deux flics de Bad Boys 4.
Will Smith and Martin Lawrence star in Columbia Pictures BAD BOYS: RIDE OR DIE. Photo by: Frank Masi
Martin Lawrence, un des deux flics de choc de Bad Boys Ride or Die.
Martin Lawrence stars in Columbia Pictures BAD BOYS: RIDE OR DIE. Photo by: Frank Masi

Ride or Die : quand trop d’effets peinent à nous transporter

Adil et Bilall filment des scènes d’action complexes avec une grande maîtrise. Ils multiplient les prises de vue élaborées et les mouvements de caméra vertigineux. Les séquences de baston envoient du lourd, c’est sûr, mais l’accumulation d’effets finit par nous perdre. 

La réalisation se refuse à toute forme de repos pour le spectateur. L’agitation est constante même quand les personnages discutent simplement à la maison.

Cet excès de turbulences fait qu’on perd en efficacité. Les effets de surprise ne fonctionnent plus et se noient dans la masse. Le rythme, qui ne connaît que peu de variations, épuise. Bref, on est saturé de sensations fortes. 

Si vous avez le mal des transports, passez votre chemin, vraiment, vous allez avoir des nausées.

Un buddy movie turbulent qui tient ses promesses

Ok, les méchants n’ont ici pas d’autres motivations que d’être vilains. Ok, la plupart du temps, c’est complètement tiré par les cheveux. Ok, les costumes ne vont pas chercher très loin… Ok.

Mais c’est exactement pour ça qu’on va voir les films de la franchise Bad Boys, non ? 

On veut se plonger dans des scènes d’actions spectaculaires avec des personnages familiers. Savourer la douleur infligée aux ennemis. Voir deux potes triompher. Et éventuellement rigoler à quelques vannes. C’est tout !

Sans surprises, ce 4ᵉ volet s’inscrit dans cette veine avec des héros plus vieux et des effets plus sophistiqués. Vous retrouvez le duo Will Smith/Martin Lawrence, mais aussi Vanessa Hudgens, Paola Nuñez, Alexander Ludwig… déjà présents dans Bad Boys For Life.

Le long métrage n’a clairement pas vocation de changer votre vie, et ce n’est pas ce qu’on lui demande. C’est un divertissement, un peu trop étourdissant pour nous, peut-être, mais qui fait le job.

Adil & Bilall les réalisateurs du 4e volet de la franchise Bad Boys.
Will Smith and Martin Lawrence star in Columbia Pictures BAD BOYS: RIDE OR DIE. Photo by: Frank Masi

Bad Boys 4, la bande-annonce

Bad Boys Ride Or Die sort en salle ce mercredi 5 juin.

Faut-il aller voir encore une fois les flics de choc au cinéma ? On vous laisse voir par vous-même avec la bande-annonce.

Au fait, on ne vous avait pas dit ? JAGGS vous fait gagner des places de cinéma ! Pour faire partie du tirage au sort, c’est facile, il vous suffit de liker notre page Facebook.

Bonne chance !

Recevez directement nos bons plans, critiques et bonnes adresses, inscrivez-vous à notre newsletter !

Facebook
LinkedIn
Twitter
Pinterest

Notre savoir-faire

Ajoutez un peu de JAGGSSTYLE à votre tenue !

Rencontrez-nous !

Venez nous voir en boutique pour découvrir le #JAGGSSTYLE. Retrouvez nos boutiques en Belgique, mais aussi en France.

Logo JAGGS noir

Vous êtes à la recherche d'un peu
de #JAGGSSTYLE ?

Rechercher
Generic filters

réductions
renversantes

Pendant 48h profitez de 50% sur notre
e-shop avec le code oufti