La vie extraordinaire de Louis Wain : un film pas si extraordinaire que ça ! [Critique]

Pas de quoi fouetter un chat.
Temps de lecture : 3 minutes

LA NOTE DE LA JAGGS TEAM :

GLOBALE

2/5

COSTUMES

4.5/5

The Electrical Life of Louis Wain conte les aventures de l’excentrique artiste Louis Wain dont les célèbres chats anthropomorphes avec de grands yeux doivent très certainement vous dire quelque chose. 

Fable produite par Amazon Studios, avec au casting Benedict Cumberbatch (The Imitation Game, Dr Strange, Sherlock), Claire Foy (The Crown, First Man) ou encore Toby Jones (Harry Potter, The Girl, Hunger Games), nous nous attendions à un moment magique, une sorte de conte moderne. 

Et nous avons été totalement déçus.

Un film loin d'être extraordinaire sur la vie de Louis Wain

Appelons un chat un chat : La vie extraordinaire de Louis Wain (en VO : The Electrical Life of Louis Wain) n’a d’extraordinaire que son titre. 

Alors que Louis Wain est intrinsèquement un personnage haut en couleurs dont la vie mouvementée est une fable innée, le film réussit l’impossible : réduire les aventures de l’artiste à un ensemble de séquences collées bien que mal bout à bout dont les propos confus asservissent la non-fluidité du récit. 

Le réalisateur Will Sharpe est animé d’un manque d’inspiration aberrant dans sa mise en scène et sa direction d’acteurs. De quoi faire passer Benedict Cumberbatch et Claire Foy pour des amateurs (qu’ils ne sont certainement pas !). 

Malgré une histoire au potentiel cinématographique, le – trop – long métrage s’enlise dans une narration superficielle dont seul Amazon Studios a le secret. À aucun moment, le récit ne retombe sur ses pattes pour offrir quelconque moment de divertissement.

Franchement, on s’ennuie !

Critique du film La vie extraordinaire de Louis Wain
Crédits Photos : The Searcher
Louis Wain en blazer blue navy
Crédits Photos : The Searchers
Louis Wain en chemise à col rond
Crédits Photos : The Searchers

Des costumes de style victorien qui relèvent le niveau

The Electrical Life of Louis Wain n’est donc pas nécessairement le film à voir en cette fin d’année. Et c’est un euphémisme.

Par contre, le film a un certain attrait d’un point de vue des costumes. Et notamment ceux du toujours très élégant Louis Wain interprété par Benedict Cumberbatch. Témoin privilégié du style victorien, il combine allègrement costumes trois pièces, blazers et moustache. 

La fin du 19ᵉ et le début du 20ᵉ siècle représentent une époque ou les matières des vêtements ne dissimulent pas – pour des raisons techniques, notamment. Elles donnent donc une véritable aura aux looks. On pense, par exemple, au costume en velours côtelé de Louis lorsqu’il recueille Peter, leur premier chat.

Le blazer est également omniprésent. On pense entre autres au célèbre bazer Navy, croisé et aux boutons dorés caractéristiques. Un look toujours d’actualité à certaines occasions aujourd’hui : demandez à David Beckham ou au Prince Charles !

On retrouve aussi beaucoup le col rond (ou col club), également tendance au début du 20ᵉ siècle – et qui se voit de plus en aujourd’hui. Un détail qui fait mouche pour un style original et élégant. 

Le gilet est également une pièce phare du vestiaire de Louis Wain. De quoi garder le style, même quand on fait tomber la veste de costume.

The Electrical Life of Louis Wain sort au cinéma ce 29 décembre

La vie extraordinaire de Louis Wain de will Sharpe sera au programme des cinémas dès ce 29 décembre. 

À vous de voir si vous n’avez pas mieux à faire…

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le !

Envie de lire plus d'articles ?

E-SHOP

  • Aucun produit dans votre panier
Logo JAGGS noir

Vous êtes à la recherche d'un peu
de #JAGGSSTYLE ?

Rechercher
Generic filters

Notre site utilise des cookies, même quand ce n’est pas l’heure du thé, pour vous garantir une expérience des plus agréables sur notre site.