Les looks des Rolling Stones à travers les âges

Rock'n'roll !
Avatar photo
Temps de lecture : 5 minutes
Publié le 30 avril 2024
Les tenues de scène iconiques du groupe de rock les Rolling Stones.

Voilà un groupe qu’on ne présente plus ! Avec 6 décennies de rock au compteur, les Rolling Stones s’apprêtent à enflammer de nouveau les stades. 60 années de tubes planétaires, de performances endiablées… et de tenues de scène iconiques !

Leur style atypique, et sacrément vivant, reflète les époques et les tribulations traversées par le groupe. Une chose est sûre, ils n’ont jamais négligé leur allure. Ni manqué d’audace.

À l’aube du Rolling Stones Tour 2024, la JAGGS Team s’est penchée sur l’évolution du look des rockers. 

Accrochez-vous !

1964, la dégaine d'écoliers des débuts

Nous sommes en 1964 et le groupe démarre à peine, avec un style très blues. “Time is on my side” chante Mick Jagger qui vient d’entrer dans la vingtaine. L‘uniforme d’écolier n’est pas très loin et ça se voit !

Blazers (parfois assortis), chemises, pulls en maille, cravates… Les rockers laissent pousser leurs cheveux et arborent des pièces classiques. Comme les Beatles à la même époque. Mais avec quelque chose de plus sauvage dans l’attitude.

Le regard fuyant et l’air un peu blasé des musiciens n’y sont pas pour rien. Et les bottines à talons biseautés de Brian Jones et Bill Wyman non plus d’ailleurs. Une allure de mauvais élèves, qu’on devine un peu contrariés par la rigidité des codes vestimentaires de l’époque. Mais pas indifférents au style.

Fin des années 60 : explorations et expérimentations avec un style bohème de moins en moins genré

Le succès ne se fait pas attendre. En 1965, sort “Satisfaction“. Le tube raisonne dans les oreilles d’une jeunesse en quête de liberté. Le style des Stones se développe musicalement et vestimentairement.

Complètement en phase avec leur époque, ils laissent parler leur créativité et questionnent les limites du vestiaire masculin. La tendance est à l’expérimentation, des substances, mais aussi du style ! Les musiciens commencent à mélanger les matières et à explorer les modes passées avec des fripes.

Les Rolling Stones ne sont pas des hippies comme les autres. Leurs looks expriment autant la protestation que le plaisir du vêtement. Ils s’amusent, c’est évident.

Le velours, la fourrure, la couleur et les motifs s’invitent dans leurs tenues. Foulards, froufrous, jabots et manches ballons s’ajoutent aux pattes d’éléphants. Le résultat est un cocktail joyeux d’époques, de nuances et de textures.

Les rockers fréquentent aussi bien la rue que le milieu de la mode. Parmi leurs influences, il ne faut pas oublier leur muse, l’actrice Anita Pallenberg. Son style avant-gardiste et sa connaissance des designers du moment les ont sans aucun doute guidés dans leurs aventures vestimentaires. Keith Richards n’a d’ailleurs pas hésité à se servir dans sa garde-robe.

Petit à petit, le vestiaire du groupe se fait moins genré. Et ce n’est qu’un début. Les babygirl men ne sont pas les premiers à arborer des crop top. Mick Jagger l’a fait bien avant eux !

En 1969, lors d’un concert en hommage à Brian Jones, le chanteur revêt la man-dress du designer Michael Fish. Une robe pour homme blanche, aux volumes romantiques, qu’il porte alors comme une tunique. Un choix qui témoigne de son ouverture d’esprit et de son audace.

Années 70 : des tenues de scène qui scintillent et une allure plus dramatique

Après une approche ludique du vêtement, les années 70 se font plus théâtrales. Au velours s’ajoute les sequins, le satin et le maquillage. Sur scène, ça brille et ça scintille. Nous sommes en plein glam rock.

Après une phase d’exploration, l’esthétique du groupe de rock s’affirme. Les Stones ont désormais leur propre logo ! Leur style se consolide. Leur look, toujours bohème (les pattes d’eph’ sont toujours d’actualité), devient plus dramatique.

Les torses se dévoilent et les coupes moulantes se mêlent aux manches bouffantes. De tous, c’est Mick Jagger qui joue le plus avec les codes de genre. En particulier avec ses combinaisons soyeuses (hello Harry Styles !), ses colliers imposants et ses paupières fardées.

Celui-ci ne se sépare pas de ses Richelieus Zizi blanches. Un choix particulièrement malin pour ce performeur énergique et élégant. Inspirées des chaussons des danseurs de jazz, ces chaussures unisexes de la marque Repetto sont depuis devenues une valeur sûre.

Les années 80 : color block, et influence sportswear

En 1981 débute la plus longue tournée du groupe, aux États-Unis. Le Stones survivent aux vagues punk et disco. Au niveau style, ils s’imprègnent de la nouvelle décennie sans se laisser submerger non plus.

Place à un look vitaminé et à des pièces sportswear. Les tenues de scène sont confortables et flashy avec des blousons colorés et des vestes matelassées. Les motifs voyants et contrastés, comme le damier ou les rayures larges, font leur apparition. Le penchant de Keith Richards pour les imprimés animaliers se confirme.

Jagger, lui, s’entiche de collants de footballers américains. Si ce n’est pas un choix particulièrement esthétique selon nous, il s’avère assez pratique pour accompagner le jeu de scène du chanteur. Et c’est aussi un clin d’œil sympathique au sport national du pays qui accueille l’American Tour 1981.

Marcels et crop top font toujours partie du vestiaire. Tout comme le costume, mais dans les tons pastel ou rose.

Du côté des matières, le velours a disparu, remplacé par le nylon et le satin. On aperçoit encore quelques pantalons et vestes en cuir (des intemporels de rockers) sur Ronnie Wood et Keith Richards.

Le look de la maturité : une fantaisie canalisée et des tenues haute couture

Les tenues des Rolling Stones sont aujourd’hui plus dépouillées (par rapport aux décennies précédentes, hein !). Leur style conserve cependant la trace des époques et des modes traversées par le groupe.

L’influence bohème, les couleurs vives et le goût pour les paillettes et les matières soyeuses sont toujours présents. Mais ces éléments s’organisent maintenant autour de pièces noires, souvent des jeans slims, et de vêtements haute couture. Moins expérimentale, leur allure est devenue plus structurée. L’originalité est toujours là, elle est simplement mise en valeur.

Depuis 2003, les musiciens font appel au styliste William Gilchrist pour leurs tenues de scène. Leurs looks traduisent désormais une certaine maturité, une stabilité. Comment habiller de vieux rockers fringants ? En allant à l’essentiel, tout en conservant l’authenticité des artistes. 

Ce spécialiste de la mode réussit à créer un équilibre délicat. Les individualités sont mises en valeur (Richards arbore toujours ses bandeaux et ses imprimés animaliers) sans compromettre l’identité de groupe

Les looks des Stones restent flamboyants, tout en étant plus lisibles.

La tournée des Rolling Stones

Le Rolling Stones Tour 2024 démarre bientôt. Le groupe s’apprête à passer dans 16 villes aux États-Unis et au Canada !

Hélas, ça fait un peu loin pour nous… Mais on compte bien visionner les prochaines performance live des octogénaires sur nos écrans. Et, bien évidemment, débriefer sur leurs tenues de scène ! 

Ne ratez pas nos prochains décryptages et bons plans, inscrivez-vous à notre newsletter !

Image de couverture générée sur Lexica par JAGGS.

Facebook
LinkedIn
Twitter
Pinterest

Notre savoir-faire

Ajoutez un peu de JAGGSSTYLE à votre tenue !

Rencontrez-nous !

Venez nous voir en boutique pour découvrir le #JAGGSSTYLE. Retrouvez nos boutiques en Belgique, mais aussi en France.

Logo JAGGS noir

Vous êtes à la recherche d'un peu
de #JAGGSSTYLE ?

Rechercher
Generic filters

réductions
renversantes

Pendant 48h profitez de 50% sur notre
e-shop avec le code oufti