Spider-Man : No Way Home, un spider-verse en mode fan service [Critique]

Envie de vous faire une toile ?
Temps de lecture : 4 minutes

LA NOTE DE LA JAGGS TEAM :

GLOBALE

3.8/5

COSTUMES

0/5

Eh oui, encore un Marvel ! Les superhéros continuent leur prolifération dans l’industrie cinématographique avec ce 27ᵉ (!) long métrage du MCU (Marvel Cinematic Universe), Spider-Man : No Way Home.

Tom Holland reprend le rôle titre pour la 6ᵉ fois et se prend dans la toile du multivers du Docteur Strange. 

Cette suite est extrêmement attendue par les fans. Au-delà de l’engouement généré par les deux premiers volets, elle est sujette à de nombreuses rumeurs… à commencer par la supposée présence de Tobey Maguire et Andrew Garfield, les 2 précédents interprètes de Spider-Man en live action !

Pour la critique – sans spoiler – c’est ci-dessous. 

PS: Si au contraire vous souhaitez qu’on vous divulgâche quelque peu le film et savoir si le multivers rassemble bien (ou non) les 3 Spider-Mans, rendez-vous tout en bas de l’article ! On vous aura prévenu. 

Spider-Man X Docteur Strange : quand la magie ne se passe pas comme prévu !

Spider-Man : No Way Home reprend exactement là où nous avions quitté Spidey dans le précédent opus : lors de la révélation de son identité secrète au monde entier… et son accusation du meurtre de sang-froid de Mystério !

Jon Watts, déjà réalisateur des deux premiers volets de ce nouveau triptyque Spider-Man, confronte alors Peter Parker (Tom Holland) aux conséquences de ces révélations. Pour lui, mais aussi, et surtout, pour son entourage. 

Plutôt que de causer du mal à sa petite amie MJ (Zendaya), sa tante May (Marisa Tomei) ou encore son pote de toujours Ned (Jacob Batalon), Peter demande alors au Docteur Strange un sort pour que tout le monde oublie son identité.

Mais le tour de magie ne va évidemment pas se réaliser comme prévu, ouvrant une brèche dans le très impalpable multivers… et attirant des antagonistes de Spidey présents dans les sagas de Sam Raimi (2002-2007) et son reboot The Amazing Spider-Man (2012-2014) !

Ça sent la castagne.

Critique de Spider-Man : No Way Home avec Tom Holland
Copyright © *|2019|* *Sony Pictures Releasing*, All rights reserved.
Critique de Spider-Man 3
Copyright © *|2019|* *Sony Pictures Releasing*, All rights reserved.
Critique de Spider-Man : No Way Home
Copyright © *|2019|* *Sony Pictures Releasing*, All rights reserved.

Spider-Man : No Way Home , un film pour les aficionados du MCU et de Spidey

Même s’il s’agit d’une histoire originale, ce n’est pas la narration à proprement parler qui fait de Spider-Man : No Way Home un must du divertissement. 

Conçu pour les aficionados, le film surfe sur le concept du Spider-Verse et enchaîne les références, quelque part entre nostalgie et mécanismes à l’efficacité prouvée. 

Évidemment, la résurrection du Dr Octopus (Alfred Molina), Electro (Jamie Foxx) ou encore du Bouffon Vert (Willem Dafoe) sous les traits de leurs interprètes originaux provoquent également une effervescence très jouissive. Le tout rehaussé par la présence du Docteur toujours aussi Strange aka Benedict Cumberbatch.

L’action, propulsée par des effets spéciaux numériques plutôt badass (même si la 3D est une nouvelle fois totalement frivole), est probablement la plus aboutie des 7 opus précédents. Vous ne manquerez pas de rester collé à votre siège à plusieurs reprises, à l’instar d’une séquence dans le monde miroir de Strange. 

Bref, on ne s’ennuie pas, même si le film tire parfois en longueur et qu’il ne tient principalement que sur une idée : le Spider-Verse. Mais Jon Watts a le mérite d’aller jusqu’au bout de ses idées…

On vous conseille de voir ou revoir les 7 films Spider-Man pour profiter à 200% de Spider-Man : No Way Home et de ses nombreuses inside jokes, clins d’oeil et autres références

Un fan service assumé. Et réussi.

Envie de vous faire une toile ? Spider-Man : No Way Home sort ce 15 décembre !

L’Homme-araignée reprend donc du service dès ce 15 décembre dans toutes les salles du pays et plaira sans conteste aux fans invétérés du MCU et de Spider-Man en particulier. 

Un film de fan, pour les fans. Pour les autres, ça reste à voir.

[SPOILER] Tobey Maguire et Andrew Garfield dans Spider-Man : No Way Home ?

Ce qui suit contient de GROS spoilers ! Et on ne veut pas vous divulgâcher inutilement la découverte de Spider-Man : No Way Home. Donc on vous conseille de vous arrêter ici…

… mais pour les plus curieux, c’est parti !

On le savait déjà à coup de bandes-annonces et teasers plus ou moins explicites, plusieurs méchants de l’univers cinématographique de Spider-Man initié début des années 2000 font leur retour dans ce dernier opus : Le Bouffon Vert, Le Lézard, Electro, L’Homme-sable ou encore Dr Octopus sont donc de la partie. 

Mais ce qui n’a jamais été confirmé, c’est la présence pressentie des Spider-Mans précédents : Tobey Maguire et Andrew Garfield. Même si Spider-Man : Into the Spider-Verse avait déjà posé les bases d’une réponse.

Et, pour le plus grand plaisir des fans, OUI, les deux superhéros rejoignent Tom Holland à la croisée du multivers pour une rencontre du troisième type aussi exaltante que drôle. Entre moments touchants et dialogues hilarants, les 3 Spider-Mans se donnent la réplique à merveille… et plus que pour un simple clin d’oeil nostalgique et gratuit !

Ce ne sont d’ailleurs pas les seules surprises, d’autres personnages font des apparitions plus ou moins remarquées, comme Charlie Cox, le Daredevil/Matt Murdock de Netflix

On vous invite également, comme pour chaque film du MCU, à rester bien assis pour la scène post-générique qui révèle plus que probablement – et sans trop de surprise – le prochain ennemi de Spider-Man. 

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le !

Envie de lire plus d'articles ?

E-SHOP

  • Aucun produit dans votre panier
gif cookies

Notre site utilise des cookies, même quand ce n’est pas l’heure du thé, pour vous garantir une expérience des plus agréables sur notre site.