The Weeknd, look excentrique au Super Bowl

Le look surprenant de The Weeknd, star du half time show au Super Bowl

Excentricité et marketing.
Temps de lecture : 3 minutes

Nos amis américains sont dans les starting-blocks pour le plus grand événement sportif de l’année outre-Atlantique : le Super Bowl !

Le Super Bowl LV a lieu ce dimanche 7 février et accueille le chanteur plébiscité The Weeknd pour le très attendu show de la mi-temps.

Intercalé entre les (nombreuses) pubs décalées imaginées par les plus grandes marques et les trailers de futurs blockbusters, le chanteur canadien succède à Jennifer Lopez et Shakira pour assurer le spectacle.

D’ici là, on vous fait un petit point sur son look plutôt… excentrique !

The Weeknd, chanteur excentrique de la tête aux pieds

Connu pour son excentricité et sa voix au style unique, The Weeknd, de son vrai nom Abel Makkonen Tesfaye, va sans aucun doute mettre le feu au stade !

Pas moins de 98,820 millions (rien qu’en Amérique) vont suivre le half time show et la pop star ne va rien laisser au hasard. Et encore moins le style de sa tenue vestimentaire du jour… 

Connu pour sa tendance à se réinventer et adapter son style à l’univers de chaque album en cours, The Weeknd arbore toujours un look pour le moins surprenant

Actuellement, il fait des apparitions remarquées avec son visage tuméfié, des bandages et même des prothèses sur le visage pour imiter les ravages d’une intervention chirurgicale ratée. Ou d’un combat (perdu) avec un pit-bull, question de point de vue.

Mais n’ayez crainte : tout cela s’inscrit dans une subtile stratégie de communication en vue de promouvoir son dernier album, “After hours”. Oui, le titre “Blinding Lights” que vous avez entendu à outrance ces derniers mois, c’est lui !

Sa performance au Super Bowl LV est l’excuse parfaite pour le JAGGS Mag de se pencher sur trois de ses looks gentleman les plus originaux et décalés de ces derniers mois.

Un costume rouge et noir, écho à la pochette de son dernier album "After Hours"

Pour la promotion de son dernier album, After Hours, l’artiste canadien joue le jeu jusqu’au bout. De son look gueule cassée – à coup de maquillage, rassurez-vous – à ses nombreuses tenues bicolores stendhaliennes, tout fait partie d’une campagne promotionnelle bien huilée

En résulte un look audacieux et tape-à-l’oeil : un blazer rouge qui tranche avec un pantalon, une chemise et des accessoires noirs – pochette, cravate et gants. Si l’on ne peut qu’apprécier le coup de pub, nous restons (très) perplexes pour ce qui est de l’utilisation d’un telle tonalité de rouge. Pour plus d’élégance, on vous conseille plutôt le bordeaux, c’est plus subtil et ça pique moins aux yeux. 

Bon point par contre pour le style italien du blazer et les revers de cols en pointes très larges qui se prolongent sur les épaules. On remarque également le choix d’une coupe droite plutôt qu’un cintrage moderne. 

Le costume croisé à la coupe italienne pour un plongeon dans les 70’s

En costume croisé, rayé noir, le chanteur canadien a une nouvelle fois opté pour un costume d’inspiration italienne, inspiré très clairement par le style des années 70.

La coupe privilégie un côté vintage avec des aisances plus marquées. Les rayures blanches sur costume foncé affichent également un classicisme propre aux costumes des années 70, voire des années 60. 

Tenue validée auprès de la JAGGS team d’un point de vue des codes. On se permet tout de même un petit veto sur les chaussures à talonnettes et boucle apparente qui tiennent plus du déguisement et du kitsch que d’une véritable style vintage.

Le costume gris à rayures pailletées pour un effet rétro-disco

The Weeknd opte une nouvelle fois pour un costume qui respecte les codes italiens… mais avec une dominante bling-bling !

Ici, le costume trois pièces rayé jure clairement avec une cravate à pois. Une association que nous ne vous conseillons jamais, même pour une telle excentricité.

Et c’est sans parler de la veste de costume croisée, dont on peut se demander si elle n’est pas confectionnée dans la gamme “Diamond chip” de chez Scabal. Un tissu composé de… poussière de diamant ! 

Plus sérieusement (ou pas), l’ensemble aux rayures brillantes, assorti d’une fleur rouge en guise de pochette, n’est pas à notre goût. Malgré un clin d’oeil évident au Parrain et une volonté de replonger dans des costumes d’une autre époque…

Des looks marketing qui manquent (souvent) de goût

Vous l’avez compris les looks de la pop star font partie intégrante d’un personnage et d’une stratégie marketing

L’objectif est donc d’abord de marquer les esprits. Effet réussi, même si certains choix vestimentaires nous laissent plutôt un sentiment de mauvais goût, même si on fait bien la différence entre un costume de scène et du quotidien ! 

On garde tout de même en tête le choix de s’habiller avec des costumes d’inspiration italienne. Des codes intemporels qui ne doivent plus faire leurs preuves et que nous ne manquons pas de conseiller lors du choix de votre costume dans nos boutiques.

Envie de lire plus d'articles ?

E-SHOP