Saviez-vous que James Bond portait une moumoute ? 6 fun facts à propos de Sean Connery !

Sean Connery, élégance et anecdotes.
Temps de lecture : < 1 min

Sean Connery, élégance et anecdotes.

Au-delà de l’image parfaite de Sean Connery reflétée au travers de James Bond, nous vous avons déniché quelques fun facts à propos de l’acteur écossais… pas toujours en sa faveur !

#1 Sean Connery, un autre style d’élégance dans Zardoz

Entre deux James Bond, Sean Connery semble en avoir marre de la bienséance et du gentleman style. Du coup il se glisse dans le slip de Zed, un exterminateur du film de science-fiction Zardoz. Du grand cinéma on vous dit.

Un autre type d’élégance et de virilité …

On sent que vous êtes curieux, alors la bande-annonce, c’est ici !

#2 James Bond non désiré

À l’origine, Ian Fleming, créateur de James Bond, ne veut pas de Sean Connery, un “écossais de classe ouvrière” pour interpréter l’agent secret. Heureusement pour nous, le réalisateur et la production n’écoutent pas son avis.

Ian Fleming admet par la suite son erreur … et confère même des origines écossaises au personnage de 007 dans ses prochaines aventures !

 

#3 Une moumoute pour Sean “007” Connery

Au cours de ses 7 films dans la peau de James Bond, le magnifique brushing de Sean Connery est en fait … une moumoute ! Pardon : un toupet. C’est plus élégant.

L’acteur a commencé à perdre ses cheveux dès ses 17 ans et la calvitie ne va pas réellement de paire avec le style de James Bond.

#4 Connery dans l’équipe de Manchester United

Sean Connery a dû choisir entre la carrière d’acteur que l’on connaît et celle de footballeur !

Eh oui ! Dans les années 50, Matt Busby, alors coach de Manchester United, propose un contrat de footballeur professionnel à Sean Connery pour un salaire de 25 livres par semaine.

Qui sait, peut-être que dans un univers parallèle, Sean Connery est ballon d’or.

#5 Gandalf ? Non, merci !

L’acteur a refusé d’interpréter Gandalf dans Le Seigneur des Anneaux ! Il aurait refusé car “il ne comprenait rien au script”.

Il lui a pourtant été proposé de toucher 15% des recettes … ce qui, avec le recul, équivaut tout de même à la petite bagatelle de 400 millions de dollars pour la trilogie.

#6 Sexiest man alive 1989

” Older, balder … and better ! ” titre le magazine People en 1989. Comprenez : “Plus vieux, plus chauve … c’est le mieux !”.  À presque 60 ans, Sean Connery est élu homme le plus sexy par le magazine People.

Disons que les standards ont un peu changé …

Ce 31 octobre, Sean Connery s’en est allé. Hormis ces légères anecdotes, l’acteur écossais a marqué le paysage du 7ème art avec plus de 90 films à son actif. Il restera à jamais dans nos esprits comme Bond, James Bond. Et bien d’autres rôles mémorables.

Un monument du cinéma a tiré sa révérence. Salut l’artiste.

Envie de lire plus d'articles ?