Mourir peut attendre, les vêtements de James Bond

No Time To Die : l'ultime "Bond Style" de Daniel Craig, résolument plus casual

Permis de (bien) s'habiller.
Temps de lecture : 5 minutes

Son nom est Bond, James Bond, pour la toute dernière fois. 

Daniel Craig endosse le style de l’agent 007 pour une ultime mission dans le film de Cary Joji Fukunaga, “Mourir peut attendre” – un titre qui ne porte que trop bien son nom. 

En plus de ses gadgets et de ses méchants plus charismatiques les uns que les autres, ce qui a fait la popularité de 007, c’est sans nul doute sa façon de s’habiller. 

Dans “Mourir peut attendre”, l’agent britannique le plus célèbre – un véritable oxymore – revêt une nouvelle fois smoking et costumes sur-mesure. Mais son vestiaire regorge également de vêtements plus “casual” qui s’inscrivent dans l’air du temps. Et qui s’imprègnent du pragmatisme indispensable à un espion de ce rang. 

Un vestiaire éclectique et plus casual pour No Time To Die

No Time To Die semble plein de surprises : il marque notamment le départ de Daniel Craig – et donc l’arrivée d’un (une ?) nouvel acteur pour incarner l’agent britannique. 

Mais le film s’inscrit également dans un style vestimentaire moins conventionnel et plus casual qu’auparavant : pull marin, blazer ample, veste en toile cirée… Le tout sans évincer le traditionnel smoking et les costumes directement inspirés de Savile Row, évidemment !

L’élégance semble en tout cas prendre un nouveau tournant dans cette 25ᵉ aventure cinématographique de James Bond.

Décryptage.

Poster de No Time To Die

Le look tactique de James Bond : pull en mérinos et cachemire, boots militaire et pantalon en coton robuste

L’une des images iconiques de cette longue période de promotions et teasers – merci la Covid –  est celle de Daniel Craig en équipement “tactique” : pull marin, pantalon de combat et boots de style militaire. 

Le Navy Army Sweater a été créé par N. Peal, LE spécialiste du cachemire. Il est confectionné à partir de laine mérinos (90%) et de cachemire (10%). Des pièces en toile ton sur ton sur les épaules, les poignets et les coudes lui confèrent solidité et un style plutôt “badass”. 

L’encolure, caractéristique du style “navy”, est dotée de cordons de serrage.

Inspiré directement des pull-overs des commandos de l’armée britannique, N. Peal a conçu ce pull en collaboration avec la costumière de No Time To Die, Suttirat Anne Larlarb. 

Ça ne vaut pas un pull sur-mesure, mais ça a quand même de la gueule. Ah oui : il est disponible sur la boutique officielle de 007 à 345£.

Le pantalon est en coton robuste, vise la résistance et a de nombreux petits détails pratiques :  poche à soufflet sur la jambe gauche, fermetures éclair aux chevilles, pattes de serrage…

Créé également par N. Peal, il est prévu pour se porter avec le pull Navy Army. Il est en vente à 245£ ici.

Loin des chaussures conventionnelles de Bond, les boots militaires sont en effet bien plus pratiques pour les missions tactiques. Imaginées par la marque Danner, elles combinent résistance, légèreté et respirabilité grâce notamment à une combinaison de suède et de Cordura® 

Elles sont disponibles en édition limitée ici. 

Le costume en velours côtelé et cravate en soie tissée à la main

Repéré par les amateurs d’élégance dès les premières bandes-annonces, le costume de couleur sable (ou “desert” d’après son créateur) en velours côtelé de Daniel Craig dans No Time To Die est une création de la marque Massimo Alba. 

Le costume, fabriqué en Italie, est composé de deux pièces et comporte trois poches à rabat sur le devant de la veste ainsi qu’une poche passepoilée sur la poitrine, des fentes doubles dans le dos et quatre boutons aux poignets. 

Le pantalon est muni de passants de ceinture, mais Bond préfère le porter avec des bretelles. Les deux poches passepoilées à l’arrière assurent une mise en valeur du fessier et une esthétique moderne.

La cravate en soie italienne, quant à elle, est une création du designer Alexander Olch, et est tissée à la main à New-York. Une création assez proche des cravates en soie italienne JAGGS. 

Un costume d'inspiration britannique créé par Tom Ford

Depuis Skyfall, les costumes de James Bond ne sont plus issus de la célèbre route des tailleurs, la Savile Row, mais bien du savoir-faire du new-yorkais Tom Ford. 

Dans No Time To Die, le costume le plus emblématique du film – ou du moins de toute la campagne promotionnelle – est un Prince de Galles à carreaux en bleu marine et bleu moyen. 

Il est doté d’une veste à deux boutons et des revers crantés étroits de 7cm… Comme notre standard tien…. La poche poitrine a la forme incurvée signature de Tom Ford et est rehaussée d’une pochette au pli droit – non sans rappeler le style Sean Connery.  

Les poches de hanches, à rabats, sont légèrement inclinées pour un profilage moderne. Une seule fente est présente à l’arrière de la veste. Le pantalon privilégie un devant plat, plus moderne, et dispose de pattes de serrage

La chemise Tom Ford est bleu ciel, avec un col français bien long – au moins 8 ou 9cm –  et des poignets napolitain.

La cravate, en noeud simple, est bleu foncé avec un léger motif à pois.

En bref : un costume business très élégant. Et, attention spoiler : vous pouvez confectionner un costume sur-mesure similaire chez JAGGS, selon vos goûts !

La veste Rogue Territory en toile cirée pour braver tous les temps

On l’a dit, le style de Daniel Craig dans Mourir peut attendre est résolument plus casual. 

Et la veste “Rogue Territory” en est un autre exemple. À l’image de Bond, elle est résistante et ne fera que s’améliorer avec le temps – si elle est bien entretenue. 

Fabriquée à la main à Los Angeles, elle est composée d’une toile cirée hydrofuge, mais pas trop lourde, avec des poches réchauffe-mains plaquées pour les météos plus capricieuses. 

Elle est disponible pour un peu moins de 300$.

Les chaussures Crockett & Jones pour une élégance à tout moment

Évidemment, il faut une paire de chaussures assez spéciale pour s’adapter au panel légendaire de costumes et smokings de 007. 

Pas étonnant donc que ce soit comme toujours le cordonnier Crockett & Jones qui fournisse les chaussures de Craig pour les films de Bond depuis Skyfall

Leur modèle signature de Bond, étonnamment nommé “James”, est un Oxford fait main simple, mais élégant, et qui s’adapte parfaitement à presque toutes les situations.

Dans No Time To Die, Daniel Craig porte également les chaussures de ville “Highbury” – celles qu’il porte notamment avec le costume en Princes Galles – et les bottes chukka “Molton”. 

Vers une élégance "casual" : l'avenir du gentleman moderne ?

Non, le costume ne disparaît pas totalement du vestiaire de James Bond. Mais il évolue et côtoie davantage un style vestimentaire plus relax et casual

Témoin de la mode de son époque depuis toujours, l’agent britannique ne se trompe probablement pas. Le gentleman moderne est toujours à la recherche d’un style spécifique, mais qui s’éloigne désormais clairement du costume traditionnel. 

Une belle maille, un chino bien confectionné ou même un jean bien découpé deviennent peu à peu les standards de l’élégance. 

Et on ne peut que confirmer cette tendance que nous vous proposons quotidiennement chez JAGGS !

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le !

Envie de lire plus d'articles ?

E-SHOP